Energie et ressources

Baisse du Taux de Retour Energétique : à quel moment ça devient problématique ?

Spread the love

A la demande de quelques abonnés, parlons de Taux de Retour Énergétique 🙂🍿🥫👍🏼✊🏼. Ce n’est pas non plus un sujet sur lequel il se passe des trucs tous les jours. Voici un résumé de ce qu’on a pu raconter ensemble depuis un an.

* Le TRE ne cesse de baisser depuis un siècle. Cela ne semble pas prêt de s’inverser puisque les nouvelles sources d’énergie qu’on exploite ont des TRE plus bas que les anciennes : 7-10 pour le solaire (chiffre difficile à interpréter, qu’en serait-il si le solaire devait être produit à partir d’un système entièrement basé sur les ENR intermittentes ?), 5 pour l’huile de schiste, 3 pour les sables bitumineux. Et ces chiffres n’augmentent guère. La physique est cruelle.

* Certains suggèrent qu’en-dessous d’un TRE de 15, notre civilisation ne tient plus debout. Or il ne faut quelques mb/j d’énergie supplémentaire pour produire du pétrole si le TRE du pétrole passe de 15 à 10. En quelques semaines de confinement ça s’absorbe fingers in the nose, on est désormais hyper-rodés. De manière plus constructive, on a de la marge pour fabriquer des voitures moins lourdes, faire des trajets plus courts en camion, adapter nos modes de vie etc.

* En-dessous d’un TRE de 10, les choses commenceraient en effet à devenir plus problématiques. Surtout que les anciennes sources à TRE élevées peuvent s’épuiser vite, et que la consommation d’énergie croissante pour exploiter les sources à faible TRE peut accélérer la descente énergétique. La falaise de Sénèque : la descente plus rapide que l’ascension. Ça risque de peaker.

* Certains pensent que notre civilisation peut remplacer le pétrole par du charbon liquéfié en donnant l’exemple inspirant de l’Allemagne pendant la 2e Guerre Mondiale. Avec un TRE de 2, cette solution prête à rigoler : elle sera belle notre civilisation (voire pire que nazie).

* S’il faut de plus en plus d’énergie pour avoir de l’énergie ET de plus en plus d’énergie pour extraire des matériaux (la concentration des gisements de minerais ayant elle aussi tendance à baisser) ET qu’il faut de plus en plus de matériaux pour avoir de l’énergie (solaire et éolienne)… Ça risque de coincer à un moment ? (si tant est que ce ne soit pas déjà un peu le cas)

Suspense suspense…

http://www.mineralinfo.fr/actualites/energie-ressources-minerales-linterdependance-analysee-ancre

EROEI : combien d’énergie pour produire de l’énergie ? ~ Climat, énergie et développement, par Thibault Laconde (energie-developpement.blogspot.com)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page