Agriculture

L’agrosylvopastoralisme dans le Yucatan pour l’écologie et la sécurité alimentaire

Spread the love

Au Yucatan, l’association Nukuch kaax lutte contre la déforestation et les sécheresses en utilisant l’agrosylvopastoralisme, système global exploitant les différentes synergies et interactions entre végétaux natifs et animaux. Le but est d’optimiser la productivité et la qualité, gagner en autonomie tout en minimisant les intrants.
* Les animaux (vaches, chèvres, cochons, moutons, poules…) bénéficient de l’ombre et de la fraicheur des arbres.
* Ils profitent également de leur feuillage et de la variété des espèces végétales qui pousseront à proximité, leur permettant de mieux résister aux maladies.
* Les animaux fournissent un engrais naturel. Ils déambulent à leur gré sous les arbres et effectuent des rotations. Elles permettent aux végétaux de se régénérer jusqu’au prochain pâturage.
* Les arbres permettent de produire une grande variété de fruits, de bois, de miel. Ils permettent également d’augmenter la richesse du sol, de préserver la biodiversité, de capter le CO2 et produire de l’oxygène, de protéger la zone des ouragans, et de diminuer l’impact de la sécheresse en préservant l’humidité de l’air et du sol.
* Les abeilles vont permettre la production de miel et la pollinisation des fleurs et végétaux.

Plus d’infos dans cet article.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page