Agriculture

Une commune du Pays Basque inscrit le risque de rupture d’approvisionnement alimentaire dans son PCS

Spread the love

Bravo à Stéphane LINOU dont le combat depuis 20 ans porte de plus en plus ses fruits ! Les élus de Biriatou (Pays Basque) ont intégré au Plan communal de sauvegarde le risque de rupture d’approvisionnement alimentaire. Une première en France.

Cette initiative résulte d’une rencontre entre la nouvelle maire de Biriatou, Solange Demarcq-Eguiguren et Stéphane Linou. Stéphane est pionnier du mouvement Locavore et était intervenu fin avril à Biriatou dans le cadre d’une formation à la résilience territoriale.

Pour lutter contre la multiplication des risques de rupture d’approvisionnement alimentaire, plusieurs actions sont envisagées par Biriatou :
* sensibiliser les populations, celle des communes voisines, l’Agglo du Pays Basque et les services de secours
* encourager le retour des potagers familiaux et des réserves alimentaires sous formes de bocaux
* favoriser les circuits courts et l’implantation de jeunes agriculteurs diversifiés dans leurs productions
* ouvrir une boulangerie/épicerie bio utilisant des farines locales
* augmenter les stocks de la cantine
* etc…

La démarche de Stéphane est valorisante et responsabilisante pour les producteurs locaux, pour les populations appelées à la vigilance, et pour les maires quant à leur rôle de sauvegarde de la commune.

Prévention de risques : Biriatou prend une mesure pionnière | Basque Country | MEDIABASK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page