Climat

Elle est où la justice climatique ?

Spread the love

Elle est où la justice climatique ? « Justice n…. sa mère, le dernier juge que j’ai vu, avait plus de vices que le dealer de ma rue » (le morceau qui réveilla le bad boy du 16e qui sommeillait en moi).

Mais revenons au sujet. Comme pour le pétrole (cf. mon post précédent), on a là aussi intérêt à préparer une explication en béton armé pour les générations futures (idéalement du béton « vert » stockant du CO2). Ces données proviennent d’Oxfam, j’ai regardé la méthodologie, on n’est pas à la virgule près, et il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que les émissions de CO2 (comme beaucoup d’autres phénomènes qui nous entourent) suivent une distribution de Pareto : la minorité de quelque chose représente une grosse partie d’autre chose.

Ici les 10% les plus riches (dont ne font PAS partie les classes populaires d’un pays comme la France) représentent une moitié des émissions de CO2. C’est peut-être 40% ou 60%, peu importe, l’idée est là. Telles que les choses semblent parties, ces 10% du haut se préparent à se claquemurer derrière des murs en béton (dans l’urgence, on risque de ne pas s’embarrasser avec du béton vert) doublés de barbelés électriques, laissant crever des millions de malheureux qui n’y sont pour absolument rien.

Concernant la carte à droite, là non plus il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que le Bengladesh est plus vulnérable face à la montée des eaux que la Bretagne, que l’Inde est plus vulnérable face aux canicules que la Suède, et que l’Ethiopie et le Soudan sont plus vulnérables face aux inondations et sécheresses que la Russie.

Les pays vulnérables le sont généralement à la fois parce que le changement climatique leur est aveuglément plus défavorable (la nature est bien faite ?), et parce qu’ils ont peu de moyens pour s’y adapter.

S’ils ont peu de moyens, c’est parce qu’ils ont un niveau moindre de « développement économique », donc qu’ils ont historiquement émis peu de CO2 dans l’atmosphère (historiquement, aucun pays ne s’est arraché de la pauvreté sans bruler massivement des énergies fossiles). Le serpent se mord la queue.

Heureusement une partie de la Chine a récemment rejoint la fiesta (oui parce que les 10% du haut montrent aussi l’exemple aux 90% du bas). Ca aurait quand même été moche que l’Occident quasi-seul responsable fasse couler le monde entier. La Chine est désormais dotée de moyens colossaux pour s’adapter au changement climatique, mais elle pourrait avoir à faire face à un climat particulièrement hostile. Dossier à suivre.

En tous cas, il va potentiellement y avoir du sport, et ça risque hélas d’être moins family-friendly et fair play que les Jeux Olympiques.

Il est cependant encore temps d’éviter un désastre complet, ça tient à la décision d’une minorité.

Lien vers l’étude d’Oxfam

https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www-cdn.oxfam.org/s3fs-public/file_attachments/mb-extreme-carbon-inequality-021215-en.pdf&ved=2ahUKEwiaor_F36rxAhXSC2MBHQWrAZMQFjAAegQIBhAC&usg=AOvVaw2PvM6mCmhanH6Yd7f8ERj7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page