Vie quotidienne

La décroissance à la sauce d’un gouvernement aigre et d’une jeunesse aspirant à une vie plus douce

Spread the love

La décroissance à la sauce d’un gouvernement aigre et d’une jeunesse aspirant à une vie plus douce. Les jeunes Chinois du mouvement Tang Ping commencent à flairer l’arnaque et préfèrent profiter de la vie. Selon Valarie Tan, spécialiste des débats de société et de la communication politique chinoise : « Pour ces jeunes-là, la poursuite des désirs matériels n’est plus souhaitable et la perception du rêve chinois n’est plus réalisable. Malgré de longues heures de travail acharné, ils se sentent bloqués et ont l’impression qu’ils ne pourront jamais avoir une grande maison, une belle voiture ou envoyer leur enfant dans la meilleure école de Pékin ou de Shanghai ».

(et encore, ce mouvement ne semble guère avoir de préoccupations environnementales, du moins ce n’est pas mentionné dans cet article)

Le Parti Communiste Chinois n’est pas content. Il préfère les no-life qui ne font que bosser et consommer sans trop se poser de questions. Il censure le mouvement Tang Ping sur les réseaux sociaux et met en avant la culture de l’effort.

On ne peut pas lui donner complètement tort. En France comme ailleurs, c’est grâce à des gens qui travaillent dur, très dur, que nous avons des trains, de l’électricité, des hôpitaux, de la nourriture, des smartphones, et des émissions de télé-réalité.

Il n’en demeure pas moins qu’il y a probablement un meilleur équilibre à trouver, que le rejet du consumérisme grignote du terrain, et que les décroissants font peur. En effet, des gens heureux qui consomment peu et/ou de moins en moins, c’est le patatras du système. Sans avoir à tirer une seule balle.

Valérie Pecresse aussi a peur. « Je refuse que la région tombe aux mains d’une alliance gauche/extrême-gauche, avec des sympathies indigénistes, islamo-gauchistes, décroissantes ».

Ah ouais carrément… Pourquoi pas des pédophiles et des cannibales aussi…

Usbek & Rica – En Chine, de plus en plus de jeunes « s’allongent par terre » pour écrire un autre récit national (usbeketrica.com)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page