Climat

L’industrie fossile a menti sur le CO2… et sur le méthane !

Spread the love

L’industrie fossile (en particulier l’entreprise Exxon) a menti sur le CO2 dans les années 80 et 90, contribuant grandement à faire perdre 20-30 ans dans la lutte contre le réchauffement climatique (car rien ne peut sérieusement démarrer sans diagnostic scientifique suffisamment reconnu).

De la même manière, l’industrie fossile a employé des tactiques similaires d’intimidation, de harcèlement de chercheurs, d’achat de pseudo-scientifiques véreux, de propagande, et de confusion sur les émissions de méthane (CH4), notamment celles de l’industrie du gaz de schiste.

Pour aller plus loin, voici des articles du Cornell Sun, du New York Times, et un documentaire « The Power of Big Oil« .

Les émissions et la concentration atmosphérique de CH4 ont explosé durant la décennie 2010.

Graphic showing the rise in global emissions of methane.

Le CH4 est un gaz à effet de serre très puissant qui entraîne une part considérable du réchauffement climatique actuellement observé, comme on peut le constater dans ce graphique du dernier rapport du Groupe 1 du GIEC.

L’industrie fossile promet aujourd’hui de réparer les fuites de méthane. Ce ne serait apparemment que « de la plomberie de base, à très faible coût ». Ça pourrait même être rentable. Génial. 🙂

Voilà voilà…

Le climatonégationnisme a dorénavant un pouvoir de nuisance suffisamment limité pour qu’on cesse de prêter trop d’attention à cette secte obscurantiste et malfaisante. Certes, on peut le garder en travers de la gorge : avoir fait perdre 20-30 ans, ce n’est pas négligeable dans un contexte d’urgence climatique où chaque mois compte.

Depuis les années 2000 c’est désormais le techno-solutionnisme qui est la principale source de perte de temps. Malgré 20 ans d’échecs patents, il semblerait qu’il faudrait encore au minimum 10 ans pour qu’on constate bel et bien qu’on se sera là aussi plantés.

Certes dans 10 ans ce sera avec l’aggravation des catastrophes climatiques qui iront avec. Il sera clairement trop tard pour tenir les 2 degrés sans géo-ingénierie solaire, et il faudra un effort dantesque pour tenir les 2,5 degrés.

Voilà voilà…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page