Climat

Inondations catastrophiques au Pakistan : pourquoi ?

Spread the love

La situation au Pakistan est calamiteuse. Avant de poursuivre ce post, si vous voulez aider les victimes (pas de pression, en tant qu’individu on ne peut pas forcément aider à chaque fois qu’il y a une catastrophe humanitaire quelque part dans le monde), il m’a semblé que le mieux serait un don à des structures comme UNHCR ou MSF.

UNHCR : https://donate.unhcr.org/int/en/pakistan-floods-emergency

MSF : https://www.msf.fr/actualites/inondations-au-pakistan-les-equipes-msf-mobilisees-aupres-des-personnes-deplacees

Il va falloir attendre quelques semaines avant d’avoir une étude d’attribution permettant de savoir si les inondations actuelles sont rendues plus fréquentes et/ou plus intenses du fait du changement climatique d’origine humaine.

Quoi qu’il en soit, les dégâts provoqués par les catastrophes climatiques ont toujours des causes multifactorielles. Dans le cas présent, pour citer quelques causes non-climatiques : sous-développement économique, aménagements urbains et agricoles inadaptés, administration corrompue, etc.

Concernant maintenant le facteur climatique, il est d’ores et déjà clair que l’épisode actuel est absolument exceptionnel. Les pluies pourraient même durer jusqu’en octobre… Je recommande cet article d’Al Jazeera. L’épisode est exceptionnel pour deux raisons :

1) des pluies torrentielles excessives, avec une saisons des moussons particulièrement intense

2) la fonte des glaciers de montagne

Concernant le point 1, il y a un an le Groupe 2 du GIEC écrivait ce qui suit en page 1465 (sic…) :

« Les précipitations fortes et intenses devraient s’intensifier et devenir plus fréquentes en Asie du Sud, du Sud-Est et de l’Est (confiance élevée). Il y aura une forte augmentation de la fréquence des inondations dans ces régions de mousson. Sans efforts d’atténuation supplémentaires, cela entraînera des pertes continues de vies et d’infrastructures. »

https://www.ipcc.ch/report/ar6/wg2/downloads/report/IPCC_AR6_WGII_Chapter10.pdf

Concernant le point 2, cet article de Vox propose une analyse.

https://www.vox.com/science-and-health/2022/8/30/23327341/pakistan-flooding-monsoon-melting-glaciers-climate-change

Le Pakistan abrite plus de 7 200 glaciers, soit plus que n’importe quel autre pays en dehors des pôles. La hausse des températures liée au changement climatique (et les épisodes caniculaires comme ceux du printemps dernier), risque de faire fondre beaucoup d’entre eux plus rapidement et plus tôt, ajoutant de l’eau aux rivières et aux ruisseaux qui sont déjà gonflés par les précipitations.

Par ailleurs, dans les montagnes du Pakistan, l’eau des glaciers forme des lacs de haute altitude, qui sont souvent endigués par la glace. Lorsqu’il y a trop d’eau de ruissellement, ces lacs s’agrandissent rapidement et les barrages de glace peuvent se rompre, produisant ce qu’on appelle une « explosion de lac glaciaire ».

Il est urgent de diminuer nos émissions de gaz à effet de serre et sauver ce qui peut encore l’être. On ne peut plus raisonnablement limiter le débat à « haha t’es écolo mais ils viennent d’où tes vêtements ? et Internet alors ça pollue pas peut-être ?« .

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page